Le 10 juin dernier, la soirée « Un pas vers l’autre » a clôturé le projet Lumières d’Oran (cf. notre article) mené par onze étudiants du Bachelor Européen de Management et Développement 3e année de Made iN, pôle d’enseignement supérieur de Sainte-Marie Lyon, et dix étudiants oranais. Autour du village interculturel installé sur l’esplanade de la basilique de Fourvière, temps festifs et témoignages ont rythmé ce dernier temps fort d’une année placée sous le signe de la rencontre. Point d’orgue des festivités, l’Agora a permis à Dounia Besson, adjointe au maire de Lyon déléguée à l’Économie sociale et solidaire, Mgr Philippe Barbarin, cardinal-archevêque de Lyon, Mgr Jean-Paul Vesco, évêque d’Oran, et Kamel Kabtane, recteur de la Grande mosquée de Lyon, de partager leurs expériences et leurs espérances en matière de dialogue et d’altérité. L’occasion pour l’élue de souligner (cf. extraits audio ci-dessus) qu’au-delà des politiques mises en place et des moyens alloués, rien ne pouvait se faire sans l’étape décisive et fondatrice de la rencontre. Sans pratique, l’ouverture à l’altérité reste en effet une idée, belle et généreuse, sans impact sur nos vies et nos sociétés. Une réalité que les Lumières d’Oran auront brillamment illustré.

En savoir plus