Depuis sa fondation par Marie-France et Christian des Pallières en 1996, l’association Pour un sourire d’enfant a permis à près de 10 000 jeunes cambodgiens d’accéder à l’éducation, d’oser rêver à un autre avenir que l’extrême misère. Aujourd’hui, Christian n’est plus là. Marie-France perpétue un engagement humaniste, non confessionnel mais ouvert à la spiritualité. « C’est d’abord la vision d’enfants qui fouillaient une décharge de Phnom Penh et mangeaient ce qu’ils trouvaient qui nous a poussé à faire quelque chose. C’était une réaction humaine devant un spectacle tout simplement insupportable. N’importe qui, croyant ou non, aurait pu faire la même chose. Nous étions disponibles, voilà tout. On a commencé et on ne s’est jamais s’arrêté… »
Chaque année, Marie-France quitte son Cambodge d’adoption quelques mois pour présenter l’action de l’association au public français. La tournée 2018 s’est achevée récemment.

La suite dans Points comme Un #4, en libre accès sur calameo.fr.

En savoir plus

Pour un sourire d’enfant : site Internet | page Facebook