Co-écrit par l’islamologue franco-marocain Rachid Benzine et l’auteur, metteur en scène et comédien belge Ismaël Saidi, le livre Finalement, il y a quoi dans le Coran ? vient de paraître aux éditions La Boîte à Pandore.

Les lecteurs lyonnais étaient venus en nombre à la librairie La Procure, le 7 juillet dernier, assister au dialogue annoncé entre Rachid Benzine et son ami le père Christian Delorme, prêtre du diocèse de Lyon et du Roannais, délégué épiscopal pour le dialogue interreligieux. Las, un TGV défaillant les a malheureusement privé de cet échange. Maintenue, la soirée a toutefois permis au P. Delorme d’évoquer notamment
(à retrouver ci-dessous en vidéo) le parcours, la vision et la méthode de Rachid Benzine, les liens qu’ils entretiennent depuis plus de vingt ans ou la place du texte sacré dans l’islam et dans le christianisme. Le P. Delorme et Rachid Benzine ont co-écrit
La République, l’Église et l’islam, une révolution française (Bayard).

L’actualité de Rachid Benzine est aussi théâtrale, avec le succès de Lettres à Nour, l’adaptation de son roman épistolaire Nour, pourquoi n’ai-je rien vu venir ? L’auteur et la comédienne belge Delphine Peraya en ont donné une lecture lyonnaise au parc de la Tête d’Or, le 8 juillet, à l’occasion de l’édition 2017 de Dialogues en humanité (article et extraits vidéos sur pointscommeun.fr).

Des réponses
à ces questions
que l’on se pose

Rachid Benzine, amitié et figures tutélaires

Le rapport
au texte

Aborder le Coran,
« une aventure passionnante… »

Religion
et violence