>>> la-croix.com

Emmanuel Macron et Gérard Collomb, ont participé, mardi 20 juin, à une réception de rupture du jeûne organisée par le Conseil français du culte musulman (CFCM).

Iftar
Repas de rupture du jeûne
lors du Ramadan (© Fotolia).

IFCM
Ouverture prévue au
printemps 2018 (© IFCM).

Aucun président de la République française n’avait plus honoré de sa présence un tel rendez-vous depuis… 2007, et la venue de Nicolas Sarkozy à la Grande mosquée de Paris dont le recteur, Dalil Boubakeur, était alors président du tout récent CFCM.
Le 15 juin, le ministre de l’Intérieur avait déjà répondu, à l’instar des autorités civiles et des représentants des cultes lyonnais, à l’invitation de Kamel Kabtane, recteur de 
la Grande mosquée de Lyon. L’occasion, pour Gérard Collomb, de rappeler que « la laïcité française est une laïcité de liberté, ce qui signifie que chacun a le droit de croire ou de ne pass croire », qu’il entendait « lutter contre amalgames qui marquent notre société (…), favoriser toutes les initiatives pour faire en sorte que les imams qui prêchent dans les mosquées françaises, prêchent un Islam en tout point compatible avec la République » et « rassembler, dans leur diversité, ceux qui croient comme ceux qui ne croient pas ».

Reprenant les mots du philosophe arabe Averroès qui, au XIIe siècle, écrivait – déjà – que « l’ignorance mène à la peur, que la peur mène à la haine et que la haine conduit à la violence », le ministre de l’Intérieur a souligné tous les efforts accomplis avec Kamel Kabtane pour promouvoir la connaissance et dont le futur Institut français de civilisation musulmane (IFCM), qui ouvrira au printemps 2018 à côté de la Grande mosquée de Lyon, sera l’illustration.

La pose de la première pierre de l’IFCM (photo ci-contre) a eu lieu le 26 novembre 2016, en présence de Bernard Cazeneuve, ministre de l’Intérieur, Michel Delpuech, préfet de la région Auvergne – Rhône – Alpes, et Gérard Collomb, sénateur – maire de Lyon.

> intégralité du discours de Gérard Collomb, ministre de l’Intérieur,
à la Grande mosquée de Lyon, le 15 juin 2017
> quelques clés pour mieux commprendre le mois de Ramadan