« La nouvelle donne des relations internationales : comment aujourd’hui être acteurs de paix ? » Cette question, aussi délicate qu’impérieuse, était posée au professeur René Valette lors d’une conférence proposée par l’association Chrétiens de la Méditerranée, le 20 septembre dernier. Humanité, identité, acceptation de la différence, exclusion, généralisation et développement sont quelques-uns des mots forts qui composent sa réponse.
Ce rendez-vous s’inscrivait dans le cadre d’une journée d’étude de l’Institut des droits de l’Homme de Lyon (IDHL), Université catholique de Lyon (UCLY). Après avoir fourni aux nombreux étudiants et non-étudiants présents les clés pour comprendre les enjeux géopolitiques actuels, le vice-recteur honoraire de l’UCLY a souhaité conclure son intervention sur le rôle de l’acceptation de la différence dans la construction d’un monde pacifié. Une cause pour laquelle René Valette, notamment par ses fonctions d’ancien président du CCFD-Terre Solidaire, de DIAL (Diffusion de l’information sur l’Amérique latine), de l’Antenne sociale de Lyon ou comme membre de Chrétiens de la Méditerranée, n’a jamais cessé de s’engager.

Professeur émérite de l’UCLY, René Valette a enseigné la démographie, la géographie du développement, l’économie internationale et la géopolitique. Il a présidé l’association des Amis de l’hebdomadaire La Vie. Dernier ouvrage publié : Plaidoyer pour une mondialisation solidaire, éd. de l’Atelier, 2014.